Mise à jour du Plan économique du Québec – l’industrie touristique mise à contribution pour le développement économique

L’Alliance de l’industrie touristique du Québec (Alliance) accueille avec satisfaction la place faite à l’industrie touristique dans la mise à jour d’octobre 2016 du Plan économique du Québec, présentée ce mardi par le ministre des Finances, M. Carlos Leitão. Créatrice d’emplois et de richesse pour le Québec et ses régions, l’industrie touristique se réjouit particulièrement de l’investissement de 400 millions de dollars sur quatre ans pour appuyer le développement économique des régions.

L’industrie touristique salue sa mise à profit pour le rayonnement des régions et le développement économique du Québec

À partir de 2017-2018, les sommes investies permettront entre autres la mise en place de deux mesures prioritaires pour les régions, dont celle de « favoriser le tourisme en région, notamment par les festivals et évènements ».

« Le tourisme est un important vecteur de développement économique pour le Québec et ses régions, explique Martin Soucy, président-directeur général de l’Alliance. L’industrie québécoise participe activement dans la réalisation de stratégies basées sur des produits porteurs. Celles-ci permettront d’ajouter aux 13 milliards de dollars de recettes qu’elle génère avec les 32 000 entreprises, dont une majorité de PME, qu’elle compte à l’échelle de la province. L’annonce du ministre Leitão vient donner un élan supplémentaire aux actions entreprises. »

Il s’agit d’un deuxième exemple en quelques jours de la reconnaissance du pouvoir économique du tourisme par le gouvernement du Québec; annoncée mardi matin par la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, la Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020 inclut quant à elle le tourisme au  nombre des marchés sectoriels spécifiques à prioriser pour donner une impulsion aux exportations québécoises.

L’Alliance de l’industrie touristique du Québec salue par ailleurs la bonification de l’enveloppe du financement pour l’éducation et l’enseignement supérieur de 35 millions de dollars en 2016-2017 et de 110 millions de dollars à compter de 2017-2018 pour l’ajout de nouveaux services. La main-d’œuvre est au cœur du succès de toute destination touristique et les annonces pour une meilleure adaptation de la formation aux particularités et enjeux régionaux ne peuvent que bénéficier au tourisme.