Trump : quel impact sur les intentions de voyage des Canadiens?

Près de deux mois se sont écoulés depuis l’assermentation du 45e président des États-Unis. Le résultat de l’élection et les décisions prisent à la Maison Blanche depuis, s’immiscent dans les réflexions des Canadiens au sujet de leurs vacances annuelles chez nos voisins du sud.

Google effectuait récemment une étude de consommateurs auprès des Canadiens qui voyageront ou songent voyager par agrément en 2017. On y apprend que 52 % d’entre eux rapportent être moins ou beaucoup moins intéressés à voyager aux États-Unis cette année par rapport à l’an dernier.

Les raisons derrière ce changement dans les intérêts? À 77 %, les répondants imputent ce changement à l’élection américaine et la présidence de Donald Trump. Loin derrière, ils mentionnent la faiblesse du dollars canadien (38 %) et l’intérêt plus grand pour d’autres destinations (16 %).

Quant aux impacts possibles de ce changement de cap, les Canadiens sondés anticipent une hausse de leurs voyages à l’intérieur du Canada, en auto (52 %), comme en avion (32 %), ainsi qu’une prolongation des voyages à l’intérieur du pays (22 %) et sur les marchés externes (13 %).

Ce son de cloche, combiné aux célébrations du 375e de Montréal et du 150e du Canada, ainsi qu’à l’amélioration de l’accessibilité aérienne de notre destination, laisse entrevoir une autre bonne année touristique. Les efforts collectifs ciblés de développement de l’offre et de mise en marché sont d’autant plus importants alors que les destinations touristiques établies comme émergentes poursuivre elles aussi leurs efforts pour charmer cette clientèle.

Pour de plus amples détails sur l’étude : https://surveys.google.com/view?survey=ji7kr6qgdcrtqrifa5yqpuvz4u&org=