Tourisme en chiffres

Emploi

Que ce soit au Québec ou au Canada, l’industrie touristique est génératrice d’emplois

  • Canada – 1,6 M emplois associés au tourisme (2012)* | 9,1 % de l’emploi | 170 000 entreprises (2014)
  • Québec – 376 341 emplois dans les secteurs associés au tourisme (2015) | Quelque 32 103 entreprises, dont plus des deux tiers se situent à l’extérieur des régions de Québec et de Montréal et sont majoritairement des petites entreprises (82,6 % ont moins de 20 employés) | 9,2  % de l’emploi, 10,8% des entreprises (2015)

PIB

L’activité touristique a des répercussions importantes sur l’ensemble de l’économie

  • Canada – 2 % du PIB (2014) | 34,4 G$ | Contribution plus élevée que l’agriculture, les pêcheries et la foresterie regroupées
  • Québec** – environ 2,5 %, bon an mal an | 9,8 G$ | Contribution plus élevée que l’agriculture, les mines, la première transformation des métaux ou l’aérospatiale
  • Dans le monde – 10 % du PIB en 2014

Impact de 1 dollar

Les dépenses faites par les touristes profitent avant tout à l’économie de la destination visitée

  • Canada – Chaque dollar dépensé par les touristes rapporte près de 0,28 $ aux trois ordres de gouvernement (2011)
  • Québec – On estime que sur chaque dollar dépensé par les touristes, environ 0,70 $ profite à l’économie québécoise

Recettes touristiques

L’activité touristique est synonyme de richesse, ce qui en fait un acteur important de l’économie

  • Canada – 63,1 G$ (2014)
  • Québec** – 14,0 G$ (2016) | La croissance devrait se poursuivre en 2017 avec des recettes de plus de 14,8 G$
  • Dans le monde – 1260 G$ US de recettes de visiteurs internationaux en 2015

Dépenses**

  • Dépenses des touristes : 8,8 G$
    • Entrée de devises étrangères : 3,2 G$
      États-Unis : 1,5 G$
      Autres pays : 1,7 G$
  • Marchés intérieurs : 5,6 G$
    • Autres provinces canadiennes : 1,3 G$
    • Québec : 4,3 G$
  • Dépenses des excursionnistes : 3,7 G$

Autres dépenses : 1,4 G$

Dépenses au Québec des Québécois pour des voyages faits à l’extérieur du Québec (ex : nuitée à l’hôtel la veille d’un voyage en avion ou frais de transport au retour)
+
Part des frais payés aux transporteurs canadiens par les Canadiens des autres provinces attribuée au Québec

Retombées fiscales et parafiscales

Par ses nombreuses retombées, le tourisme contribue aussi au financement des programmes gouvernementaux et des fonds de sécurité sociale

  • Canada – 21,4 G$ en retombées fiscales et parafiscales (2011, Canada + Prov. + Mun.)
  • Québec – 1,9 G$ en retombées fiscales pour le gouvernement du Québec et plus de 600 M$ en parafiscalité québécoise (2014)

Secteur d’exportation

L’activité touristique est une source d’argent frais et de devises étrangères non négligeable, au même titre que les exportations

  • Canada – 17,2 G$ en revenus d’exportation (2014) | 1er secteur d’exportation de services (2014)
  • Québec** – près de 3 G$ en 2016, soit une entrée de devises équivalente. S’il été considéré comme tel, le tourisme occuperait le 3e rang quant aux exportations internationales de marchandises
  • Dans le monde – équivalent au 4e secteur d’exportation en importance | 6 % des exportations mondiales!

Arrivées des touristes internationaux

L’afflux de touristes venus de partout dans le monde est un signe d’attractivité des destinations

  • Canada –18,0 M (2015) | 18e rang mondial
  • Québec** – 7.9 M de touristes hors Québec
    • 4,1 millions autres provinces canadiennes
    • 2,3 millions États-Unis
    • 1,5 million autres pays
  • Dans le monde – 1,19 G d’arrivées de touristes internationaux en 2015, en hausse de 4,6 %
  • Projection pour 2030 : 1,8 G, soit une croissance annuelle moyenne de 3,3 %

 

*Statistique Canada et RH Tourisme Canada
** Ministère du Tourisme, données préliminaires pour 2016

Données mises à jour été 2017

Pour un portrait plus détaillé de l’industrie touristique du Québec, voir l’intelligence d’affaires disponible sur le site du ministère du Tourisme