Club Med au Massif de Charlevoix

L’Alliance considère comme mobilisateur le projet d’implantation du Club Med au Massif de Charlevoix. L’organisation d’affaires du tourisme québécois se réjouit de cette association, qui cadre parfaitement avec les objectifs de rayonnement international et de croissance économique poursuivis activement par l’industrie.

Un projet de 120 M$ porteur de retombées économiques et touristiques positives pour le Québec

« L’industrie touristique de toute la province est engagée dans le développement d’une offre de haut calibre et d’un positionnement comme destination distinctive sur les marchés hors Québec. La marque Club Med est de notoriété internationale. La mise en place du premier produit porteur au Canada en lien avec la marque reconnue est en parfaite adéquation avec nos efforts. Il s’agit d’une occasion de visibilité, de rayonnement et de consolidation hors pair pour le Québec touristique auprès de clientèles de marchés prioritaires », explique Martin Soucy, président-directeur général de l’Alliance.

Mandataire de la ministre du Tourisme pour la promotion de la destination à l’international, l’Alliance mise sur des expériences touristiques inoubliables de calibre mondial pour gagner le cœur du voyageur. La concrétisation de ce projet d’envergure internationale ouvre la porte à un intérêt touristique et économique augmenté qui ne peut qu’avoir des retombées positives sur l’industrie globale.

L’Alliance félicite l’équipe du Massif de Charlevoix qui a su transformer une vision unique en engagements concrets. L’organisation salue également la reconnaissance du pouvoir économique et le soutien à l’industrie dont font preuve une fois de plus les gouvernements du Québec et du Canada. Le projet récréotouristique dont l’ouverture est prévue pour 2020 est porteur au-delà de l’environnement direct de la montagne. La croissance du trafic aérien anticipée à 6 % et l’offre réfléchie pour le développement de l’axe Québec-Tadoussac participeront au renforcement du tourisme pour l’est du Québec.

L’Alliance profite de cette annonce pour rappeler le caractère hautement économique du tourisme et son pouvoir comme moteur de développement.*

  • 14,0 milliards $ de recettes | La croissance devrait se poursuivre en 2017 avec des recettes de plus de 14,8 milliards $
  • 9,8 milliards $ en produit intérieur brut | 2,4 à 2,5 % de l’économie québécoise
  • Entrée de devises étrangères : 3,2 milliards $ | L’équivalent du 3e rang quant aux exportations internationales de marchandises
  • 376 341 emplois, 9,2 % de tous les emplois au Québec (2015)
Perspectives de croissance
  • Le ministère du Tourisme s’attend à ce que la hausse du nombre de visiteurs atteigne 2,0 % en 2017 puis 2,3 % en 2018. Cela aurait pour effet de pousser les recettes touristiques à environ 14,8 G$ en 2017 puis à plus de 15,5 G$ en 2018.
  • On prévoit que le nombre de touristes internationaux dans le monde augmentera de 3,3 % par année d’ici 2030 (source : Organisation mondiale du tourisme).
  • Au Canada, le nombre de touristes devrait croitre de 3,8 % en 2017 et de 2,8 % en 2018. Les dépenses devraient quant à elles augmenter de 6,9 % et 5,6 % pour ces mêmes années (source : Conference Board du Canada).
*Sauf indication contraire, les données proviennent du ministère du Tourisme (données préliminaires pour 2016)

– 30 –

À propos de l’Alliance

L’Alliance de l’industrie touristique du Québec participe à faire du Québec une destination touristique de calibre mondial. Partenaire de réussite de l’industrie touristique québécoise, l’organisation rassemble, concerte et représente les entreprises et les associations du tourisme. En soutenant et participant au développement de l’offre et à la mise en marché touristique du Québec à l’étranger, l’Alliance contribue au rayonnement national et international de la destination et à l’accroissement des retombées économiques au Québec et dans ses régions.

Source : Rachel Rousseau [email protected], 418 682-3787, poste 242