Les dernières semaines ont démontré une chose : les entreprises touristiques dans toutes les régions du Québec ont ressenti une vague d’amour et d’appartenance énorme de la part des voyageur.e.s. Les gens ont répondu à l’appel d’aller découvrir et même redécouvrir le Québec ! 

Les membres de l’Alliance ont été nombreux à signaler des taux d’occupation et d’achalandage importants pour la période estivale en cours, et ce autant pour les gîtes, campings, chalets et autres types d’hébergement. Dans certaines régions, le taux d’occupation hôtelier a franchi le seuil des 70 %.  

Ces nouvelles très positives démontrent à quel point le territoire québécois rime avec grandeur, fierté et découverte. Les visiteur.e.s québécois.e.s ont respecté les consignes sanitaires, ont dit se sentir en sécurité et, du même coup, ont contribué à faire des dernières semaines une embellie très attendue et qui fait du bien après de longs mois anémiques. 

Selon un rapport publié par Moneris, un fournisseur de services de paiement qui a analysé les transactions du 16 juillet au 1er août, les dépenses des Québécois dans les hôtels de la province ont augmenté de 41 % par rapport à l’année dernière. Selon ce même rapport et pour la même période, les dépenses dans les restaurants ont également augmenté de 19 %. 

Des nouvelles encourageantes, mais… 

Toutefois, même si les taux observés cet été sont des indicateurs positifs, quelques semaines ne font pas le portrait d’une année, surtout la dernière année de confinement. Et en raison notamment de la résurgence du variant Delta, l’incertitude pour les prochains mois demeure. 

Les membres et partenaires de l’Alliance sont nombreux à souhaiter que l’annonce par le gouvernement fédéral de l’ouverture de la frontière américaine le 9 août et des frontières internationales le 7 septembre, suscite un engouement, mais les attentes sont plutôt prudentes. Rappelons que plusieurs entreprises et secteurs clés de l’industrie, par exemple le tourisme d’affaires, les centres urbains et autres attractions, misent sur une forte clientèle internationale. 

Du côté des événements et festivals d’envergure internationale, l’offre demeure inférieure à la demande en raison des restrictions sanitaires et la mise en place d’un passeport vaccinal suscite des préoccupations. Malgré tout, plusieurs festivals à travers le Québec ont connu un beau succès et ont suscité beaucoup d’enthousiasme.  

Les succès de la période estivale ont permis de réaliser à nouveau le dynamisme et la valeur de l’industrie touristique dans l’économie du Québec. Dans un contexte d’incertitude, plusieurs entreprises et secteurs ont repris leur souffle après des mois très difficiles. 

Toutefois, comme dans tous les secteurs d’activités économiques, les membres et partenaires de l’Alliance ont souligné que la réalité du manque de main-d’œuvre a des impacts réels sur leur capacité d’accueil et sur la qualité des services qu’ils peuvent offrir.  

Soyez assuré.e.s que l’Alliance continue d’être en mode solution et travailler de concert avec l’industrie et le gouvernement pour trouver des solutions à ces enjeux.