Aux prises avec la crise la plus importante de son histoire, alors que l’industrie touristique est le secteur économique le plus durement frappé au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde, les acteurs en tourisme continuent de se mobiliser et d’agir de façon proactive avec la mise sur pied de la Conférence économique de l’industrie touristique québécoise.

Bien qu’en action depuis quelques semaines, c’est le 23 octobre dernier que la Conférence a été officiellement lancée. Ce jour-là, il a été annoncé que ce serait M. Raymond Bachand, ancien ministre des Finances, du Tourisme et ancien président du C.A. de Tourisme Montréal, qui présiderait la nouvelle instance permanente dans l’industrie touristique.

Au sein de la Conférence siègent 12 femmes et hommes, propriétaires et dirigeant.e.s d’entreprises touristiques, possédant une vaste expérience opérationnelle et alliant des expertises complémentaires acquises au sein de ce secteur économique. Leurs connaissances des réalités régionales, nationales, internationales, des divers secteurs d’activités et de la réalité des entreprises de toutes tailles qui composent l’industrie touristique serviront avec pertinence la mission de la Conférence.

Au cours des dernières semaines, plusieurs rencontres auprès d’instances gouvernementales ont déjà eu lieu afin de proposer des solutions concrètes et d’éviter la déstructuration du tourisme, secteur essentiel de la vitalité économique du Québec et de ses régions.

Les orientations prioritaires de la Conférence sont, actuellement :

  • Que la Subvention salariale canadienne d’urgence soit prolongée et adaptée à la réalité de l’emploi en tourisme ;
  • D’obtenir un soutien aux frais fixes spécifique au tourisme, proportionnel et ajusté aux réalités saisonnières.