Les voyageurs en provenance du marché de proximité du Nord-est des États-Unis seront les premiers à revenir progressivement pour des escapades de courtes durées et des séjours urbains. Nous savons que cela donne de l’espoir d’avoir accès à un plus large bassin de clients potentiels dès cet automne. De plus, le fait que le Québec et le Canada soient perçus comme des destinations sécuritaires aidera grandement à la relance touristique. 

Dans le cadre du mandat confié à l’Alliance par la ministre du Tourisme, les partenaires lanceront progressivement des efforts de promotion sur le marché américain à partir du 25 août prochain 

Depuis 15 mois, il faut savoir que la présence du Québec était déjà assurée dans les médias et dans les réseaux de distribution pour entretenir la considération de la destination auprès des clientèles. 

Le retour plus important des flux touristiques est anticipé pour 2022 alors que la demande sera aussi plus importante. Ce sera le moment où les efforts marketing coordonnés seront déployés avec plus d’intensité dans la phase de planification pour courtiser les touristes.   

Il faut savoir que tous les partenaires investissent de manière rigoureuse et au moment opportun. En ce sens, les efforts de promotion de la destination seront aussi progressifs en fonction notamment du déploiement de la capacité aérienne et des intentions de voyages des touristes dans les marchés cibles.  

Rappelons que toute la planète intensifiera ses actions de promotion et que la concurrence sera vive. Il importe donc d’investir stratégiquement tant pour attirer de nouveaux les touristes internationaux que pour continuer de présenter toutes les possibilités offertes au Québec à la clientèle locale, qui aura elle aussi progressivement l’appel du monde.   

En définitive, cette annonce permet de travailler à la préparation de l’automne, de l’hiver et surtout de l’année 2022 avec confiance.