Chrystia Freeland, vice‑première ministre et ministre des Finances du Canada, a annoncé plus tôt cette semaine que le gouvernement prend des mesures ciblées pour créer des emplois et stimuler la croissance économique. 

Rappelons que la Conférence économique de l’industrie touristique québécoise (CEITQ), avec plusieurs partenaires touristiques canadiens, militent depuis plusieurs semaines afin d’obtenir des engagements clairs en la matière dont récemment durant la campagne électorale.  

La subvention salariale, la subvention pour le loyer et la mesure de soutien en cas de confinement arriveront à échéance le 23 octobre 2021. L’adoption de la loi d’exécution du budget a autorisé le gouvernement à prolonger à nouveau ces programmes jusqu’au 20 novembre 2021. 

Le gouvernement propose de faire usage de ce pouvoir pour fournir du soutien jusqu’au 20 novembre 2021 aux secteurs du tourisme et de l’accueil ainsi qu’à d’autres organisations durement touchées par l’intermédiaire de deux programmes. 

Le gouvernement propose de faire adopter une loi afin de se donner le droit de prolonger ces programmes du 20 novembre 2021 au 7 mai 2022 et d’apporter d’autres modifications par voie de règlement jusqu’au 2 juillet 2022. 

Le gouvernement propose d’apporter les modifications suivantes aux programmes de soutien aux entreprises : 

  1. Prolonger jusqu’au 7 mai 2022 le Programme d’embauche pour la relance économique du Canada (PEREC) pour les employeurs admissibles dont les pertes de revenus actuelles sont supérieures à 10 % et augmenter le taux de subvention à 50 %.
  2. Offrir un soutien ciblé aux entreprises qui sont encore aux prises avec d’importants défis liés à la pandémie. Cette mesure serait offerte dans le cadre des deux volets suivants :

Voici le communiqué et le document d’information pour tous les détails.