Le 1er avril dernier, l’Alliance, représentée par Jean-Michel Ryan, président du C.A., et par Éric Paquet, directeur principal des affaires publiques et gouvernementales, s’est présentée en tant que témoin devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes du Canada, afin de répondre aux questions de ses membres. Actuellement, ce Comité se penche sur les programmes de soutiens financiers liés à la COVID-19 et souhaite entendre les témoins sur l’élaboration, l’utilisation et les délais de maintien de ces programmes.

Ainsi, l’Alliance a pu faire valoir que les programmes de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) ont été bien accueillis par l’industrie qu’elle représente. En effet, ces subventions ont servi de bouées de sauvetage pour plusieurs entrepreneur.e.s qui, sans celles-ci, auraient probablement dû fermer leurs entreprises. L’organisation d’affaires a aussi indiqué que ces programmes demeurent vitaux pour le tourisme et doivent être prolongés jusqu’en 2022, ou jusqu’au retour à une économie plus viable pour les entreprises touristiques du Québec.

Lors de ce témoignage, MM. Paquet et Ryan ont pu réitérer certaines des recommandations prébudgétaires effectuées par l’Alliance et contenues dans le mémoire déposé le 10 mars dernier, tout en invitant le gouvernement fédéral à se doter d’un plan de réouverture national, qui inclurait un calendrier de réouverture des frontières ainsi que des règles et conditions sécuritaires adaptées pour les voyageurs, les entrepreneurs et leurs employés.