Les parlementaires sont de retour à Ottawa et le discours du Trône prononcé mardi lançait officiellement le début des travaux. Mentionnée dans ce discours, la transition vers un soutien plus ciblé destiné aux entreprises les plus touchées par la pandémie s’est concrétisée le lendemain avec le dépôt du projet de loi C-2, Loi visant à fournir un soutien supplémentaire en réponse à la COVID-19 

Bien que les programmes d’aide destinés au tourisme ne soient pas en vigueur avant l’adoption par les parlementaires de ce projet de loi, celui-ci prévoit la prolongation jusqu’en mai 2022 de l’aide financière par le biais de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et de la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL). Ces mesures, qui répondent aux demandes que nous avions déposées, offriraient un soutien dont le taux pourrait atteindre 75 % pour les entreprises admissibles et dont les pertes financières demeurent importantes. 

Pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter le communiqué et le document d’information publiés par le ministère des Finances.