L’Alliance représente les intérêts de ses partenaires à Ottawa

L’annulation du Programme incitatif pour voyages organisés aura un impact majeur négatif à la fois financier, sur les profits nets des agences réceptives du Québec, et sur la compétitivité de la destination canadienne au sein du réseau de distribution international. On enlève ainsi aux entreprises un outil de compétitivité pour convaincre leur client tour opérateur de vendre le Canada au lieu d’autres destinations internationales.

La Direction des affaires publiques et communication de l’Alliance travaille ardemment, de concert avec l’Association de l’industrie touristique du Canada (TIAC) et ARF-Québec, pour s’assurer au minimum, du report de l’application au 31 mars 2019 et pour tenir des rencontres de travail pour voir comment cet outil fiscal pourrait évoluer pour continuer à contribuer à la compétitivité de notre destination auprès des tours opérateurs.