Québec, le 17 décembre 2021 — L’Alliance de l’industrie touristique du Québec est soulagée et se réjouit de l’adoption du projet de loi C-2, Loi relative à la relance économique en réponse à la COVID-19, qui met en place le Programme de relance pour le tourisme et l’accueil visant à prolonger l’aide financière aux entreprises touristiques jusqu’en mai 2022.
Au nom des entreprises des divers secteurs qui composent ce secteur économique, l’Alliance demande que ce programme soit déployé le plus rapidement possible. La situation épidémiologique avec le variant Omicron provoque à nouveau une instabilité importante pour les entreprises qui doivent notamment composer avec des annulations et une baisse de leur capacité d’accueil.

Le Programme de relance pour le tourisme et l’accueil permettra d’aider les entreprises à faire face à cette réalité, tout en protégeant les emplois jusqu’à ce que la situation se stabilise et que les activités redémarrent à un rythme soutenu. Il prévoit des subventions salariales et des subventions pour le loyer pouvant atteindre jusqu’à 75 % des dépenses pour les entreprises qui ont subi des pertes de plus de 40 % de leur chiffre d’affaires depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Il répond à une demande formulée et portée activement par les représentants de l’industrie touristique québécoise et canadienne auprès du gouvernement fédéral afin de soutenir les entreprises les plus affectées par la pandémie. L’Alliance et ses partenaires tiennent d’ailleurs à remercier les parlementaires qui ont soutenu l’adoption de la loi et tout particulièrement la ministre des Finances, l’honorable Chrystia Freeland, et son équipe pour leur travail.

Encore une fois, les membres de l’industrie du tourisme devront faire preuve de résilience et de solidarité. Nous savons que les gouvernements ont su être aux côtés des entreprises pour les aider à traverser les phases de la pandémie avec des outils adaptés à la situation.

Citation

« Nous constatons que la pandémie n’est malheureusement pas terminée et qu’elle continue à avoir des impacts importants sur les entreprises du tourisme. Nous devons encore une fois nous serrer les coudes pour relever ce nouveau défi. Ce soutien immédiat du gouvernement fédéral, valide jusqu’en mai 2022 et qui cible les entreprises les plus touchées par la pandémie de COVID-19, constitue une nouvelle positive malgré les circonstances. C’est en préservant ces entreprises et les emplois associés que le tourisme pourra continuer de contribuer avec force à la vitalité économique des régions et à la notoriété du Québec comme destination touristique. »

Martin Soucy, président-directeur général de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec.

 

À propos de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec

L’Alliance s’est engagée avec de multiples partenaires à faire du Québec une destination touristique durable de calibre mondial. Elle est le porte-voix privé de 10 000 entreprises touristiques, réunies au sein de 45 partenaires associatifs régionaux et sectoriels qu’elle rassemble, concerte et représente. L’Alliance participe au développement de l’offre ainsi qu’à la mise en marché touristique à titre de partenaire du ministère du Tourisme afin de contribuer au rayonnement national et international de la destination ainsi qu’à la vitalité économique des régions du Québec.

Source et renseignements

Martin Lanouette, conseiller en communications et relations de presse

mlanouette@alliancetouristique.com

514 448-6295